Comment négocier une voiture neuve ?

Achat d'une voiture
Négociation d'une voiture neuve

Acheter une voiture neuve demande du temps et de la réflexion, vu que l'achat d'un véhicule neuf représente un budget non négligeable. Si vous avez trouvé le modèle de votre choix, ne vous laissez pas intimider par son prix catalogue. Inspirez-vous de nos conseils et astuces pour réduire le prix d'une voiture neuve de 10 % au moins. Voici les meilleures méthodes pour négocier le prix d'une voiture neuve chez le concessionnaire.

Réservez votre essai automobile gratuit >>

Pourquoi peut-on négocier le prix d'une voiture neuve chez le concessionnaire ?

La marge des concessionnaires d’automobiles neuves peut aller jusqu’à 10% à 15% de remise, pour diverses raisons :

  • Le premier objectif des concessionnaires est de réaliser les chiffres d’affaires fixés par les fabricants. C’est la raison pour laquelle ils organisent des salons de l’auto ou des opérations promotionnelles à l’approche des fêtes de fin d’année.
  • La réputation est également très importante pour les vendeurs. Pour bien soigner leur image et devenir la référence des acheteurs, ils sont prêts à négocier. Un client content en vaut deux parce qu’il en parlera autour de lui. Il attirera même plusieurs centaines de clients potentiels s’il exprime sa satisfaction sur des plateformes d’avis ouvertes sur internet.  
  • L’achat en groupe pousse aussi le vendeur à négocier. Avant d’acheter un véhicule neuf, essayez de repérer un ami ou un proche qui, tout comme vous, veut acquérir une voiture du même constructeur. Si une même marque ou modèle intéresse plusieurs clients, le concessionnaire sera plus enclin à sacrifier les prix. Plus vous êtes nombreux, plus la remise est importante.

Vous l'aurez compris, négocier une voiture neuve peut être à l'avantage du concessionnaire. Il ne faut donc pas hésiter à négocier le prix d'achat d'une voiture, car de nombreux concessionnaires sont en position de faiblesse face aux acheteurs. En effet, le marché automobile neuf reste limité, et les clients ne se bousculent pas toujours à la porte !

La marge d'un concessionnaire sur une voiture neuve

Connaître la marge du concessionnaire est toujours un plus pour négocier le prix d'une voiture neuve. En moyenne, on considère que la marge d'un concessionnaire sur une voiture neuve varie entre 5 et 18 %. Cette marge peut dépendre de multiples critères :

  • La marque,
  • Le concessionnaire,
  • Le modèle de véhicule,
  • L'ancienneté du modèle,
  • Les opérations spéciales du constructeur, etc.

Si vous envisagez l'achat d'une voiture neuve très populaire, ou encore l'achat d'une voiture neuve à petit prix, la marge de manoeuvre sera souvent très étroite (moins de 10 %). La marge de négociation d'une voiture neuve sera cependant plus large si le véhicule n'est plus trop demandé ou s'il s'agit d'un véhicule haut de gamme (un prix plus élevé équivaut à une plus grande marge de négociation).

L'astuce : parfois, la marge du concessionnaire sur une voiture neuve est très faible, et le vendeur gagnera bien plus en vous faisant signer un financement ou une extension de garantie. N'hésitez donc pas à négocier au maximum si vous êtes prêt à obtenir ces services de la part du concessionnaire.

Les périodes propices pour négocier une voiture neuve

À part les portes ouvertes ou les salons de l’automobile, il existe d’autres occasions durant lesquelles les concessionnaires se montrent généreux. Les promotions et remises font aussi rage entre août et septembre, ainsi qu'entre novembre et décembre. 

Quand acheter une voiture neuve ?

Les concessionnaires en réseau automobile cassent souvent les prix durant les périodes suivantes :

  • En août,
  • Début septembre,
  • En novembre,
  • En décembre,
  • Et même en début janvier.

Comme les vacances d’été raréfient la clientèle, beaucoup de vendeurs sont alors prêts à rabaisser les prix.

Réservez votre essai automobile gratuit >>

Ils font également des sacrifices en fin d’année. Les concessionnaires doivent, en effet, vendre un certain nombre de voitures, nombre fixé par les constructeurs. S’ils arrivent à réaliser les chiffres d’affaire prévus, les fabricants leur donnent des primes annuelles. Devant cet objectif, les vendeurs proposent les prix les plus bas pour liquider leur stock et atteindre leurs objectifs avant la clôture du bilan.

Repérer les modèles en fin de carrière 

Il est économiquement plus pragmatique d’acheter un modèle récent de 2 ou 3 ans. Une voiture en fin de série optimise le taux de remise du concessionnaire, puisque c'est un véhicule moins demandé, et dont le vendeur cherchera à se débarrasser pour renouveler ses stocks.

N’hésitez pas à visiter les sites d’actualité automobile pour repérer quel modèle va être « relooké ». Une fois le tout nouveau modèle apparu, rendez-vous chez le concessionnaire et faites votre offre sur l’ancien. Cette stratégie est efficace pour négocier un plus important rabais sur la voiture, et même sur ses équipements. 

Le protocole WLTP+ Norme Euro6d-Temp : idéal pour une remise auto

Depuis le 1er Septembre 2018, la nouvelle norme WLTP+ Norme Euro6d-Temp interdit aux concessionnaires de vendre en neuf des voitures non homologuées. De ce fait, les commerciaux sont obligés de vendre des automobiles neuves comme des modèles d’occasion et les enregistrent à leurs noms.

Une fois immatriculés, ces modèles neufs deviennent des voitures « 0 km », dont les prix proposés sont considérablement inférieurs à leurs vraies valeurs. Leur seul bémol est que les clients ont moins de choix sur les options. Malgré tout, le rapport qualité-prix reste imbattable. Les acheteurs accourent, permettant aux concessionnaires de réaliser de grands volumes de vente et de toucher des primes.

Les rabais sont parfois étonnants, variant entre 30 et 40%. En guise d’exemple :

  • L’électrique Renault Zoe flambant neuve est proposée à 17.700 € sur le site du constructeur, affichant ainsi un rabais de plus de 30% par rapport à son ancien prix.
  • Le modèle italien Fiat 500 descend aussi à 9.000 € sur le site du fabricant, alors qu’il était vendu autour de 17 000 € auparavant.

Ces chiffres-là ne sont que des prix catalogues, le concessionnaire peut encore les adoucir si vous savez négocier.

Vous voilà bien informé(e) pour négocier avec le vendeur. Il est cependant conseillé d’essayer votre voiture avant de l’acheter. Vous aurez ainsi de meilleurs arguments pour convaincre le concessionnaire. Vérifiez également si le kilométrage ne dépasse pas 10 km, vous vous assurez ainsi que la voiture n’a été manipulé que pour des questions logistiques.  

Partagez cet article:
Demandez un essai automobile gratuit !